Ou "Les amants de la honte"
Il faut du temps pour transformer la douleur en image.
Peu à peu, de l'émotion est née une forme. J'ai laissé plus d'un an dormir la forme gribouillée au stylo sur une feuille.
A la fin de l'automne est enfin venue la force de regarder ce qui fait mal en face.

Travail en cours.Dans mes bras Beau Gosse Mai Phan Van. Dans mes bras Beau Gosse ou Les Amants de la honte Acrylique sur toile