Qui a dit que l'automne est une saison triste?

J'aime l'accueillir sans mémoire, me laisser surprendre, recevoir ce qu'elle a à m'offrir.

Quelques mémorables journées de pluies ces jours derniers, et voilà aussitôt le paysage qui reverdit. Pour la terre assoiffée c'est une bénédiction cette eau tombée du ciel.
Malgré les nuits fraîches, dans l'air encore doux, les fleurs des champs fleurissent toujours.
Les hirondelles ont levé l'ancre, elles ont laissé la place aux rouge-queues, aux pinsons et aux mésanges qui dévorent les figues avant moi.
Je n'ai pas vu mes hupettes depuis une semaine, seraient-elles parties elles aussi, un beau matin sans dire au revoir?

L'automne arrive en avance. Mais dans son panier il y a encore de belles fleurs.
chicorée sauvage